Lyme en deux mots

Rendez-vous avec les Infectiologues au Conseil de l'ordre

En avril 2019, nous avons été reçus, à notre demande, Irène et Pierre, par le Conseil de l’Ordre des Médecins du Morbihan.

Reçus par le Président et le Secrétaire Général, nous avons pu échanger librement dans un esprit convivial et constructif. Les responsables de l’Ordre nous ont proposé d’organiser un échange, sous leur houlette, avec les Infectiologues Hospitaliers. Nous avons, bien sûr, accepté cette proposition car elle rentre exactement dans notre mission: rapprocher les Soignants et les Soignés.

Fin août nous avons été contacté par l’Ordre qui nous propose une rencontre le 1er octobre et que nous avons accepté. Nous avions prévu de nous yrendre, accompagné du Dr Farhan Yazdani.

Une nouvelle ère des relations avec les autorités médicales serait-elle en train de se faire jour? nous étions nous interrogé!

Patatras! le rendez-vous a été décommandé la veille, un second rendez-vous a été fixé rapidement, Re Patatras! décommandé suite aux mouvements contre la réforme des retraites. Depuis le coronavirus a remis à une date indéfinie cette rencontre.

Nous croyons assister à une accalmie après le battage médiatique dans la presse grand public sur la controverse Lyme d printemps. Il est vrai que ceci a fait parler quotidiennement la presse sur les maladies qui nous concernent et de très nombreux cas d’errance médicale ont été, et le sont encore relayés par les organes de presse.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de cette ouverture!

L’analyse clinique prévaut sur la sérologie

De nombreuses études démontrent que les sujets porteurs sains sont parfois seropositifs au borrélia alors que des malades sont parfois négatifs.
Les médecins spécialisés sont nombreux à préconiser depuis longtemps l’analyse clinique plutôt qu’une sérologie. Mais la connaissance de la maladie de Lyme n’est pas assez universelle pour émettre des certitudes. La Haute Autorité de Santé a donc émis des recommandations mitigées mais prévoit une remise à niveau de ces recommandations au fur et à mesure des découvertes et certitudes acquises et au plus tard tous les deux ans.

Rapprocher les soignants et les soignés de Lyme

De nombreux malades de Lyme ont rencontré des difficultés à trouver un médecin qui connaisse cette maladie. En effet, découverte dans les années 70 et longtemps considérée comme imaginaire, de plus en plus de membres du corps médical la découvrent. Il faudrait d’ailleurs dire les découvrent, car les symptômes (de la) des maladie(s) de Lyme sont multiples et parfois fugaces. Ils ressemblent beaucoup à de nombreuses pathologies clairement définies… et souvent trompeuses…